Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La médiathèque de La Ciotat

La médiathèque de La Ciotat
La médiathèque de La Ciotat

Il y a quelques mois, la médiathèque ouvrait ses portes aux ciotadens avides de culture. C’est dans un vieil hospice qu’elle s’installe.
J’avais relevé sur un panneau proche du chantier l’histoire de cet hôpital et je vais vous retranscrire son contenu.

La fondation de l’hôpital remonterait au 4 décembre 1617, par Antoine Gueymard. Toutefois, il existait certainement déjà un hôpital, plus ancien à cet emplacement, construit en 1598 par la famille Maurin. Les filles Gueymard prirent le relais de leur père à sa mort. Elles firent agrandir l’hôpital et en donnèrent les clés à la ville.
Cette œuvre charitable se poursuivit et subit des améliorations grâce à de généreuses donations de bourgeois de la ville.
A la fin du XVIIIe siècle, l’hôpital de La Ciotat était un modèle du genre.
En 1972, l’hôpital a cessé de fonctionner au profit du nouveau centre hospitalier qui existe encore actuellement. L’hôpital Saint-Jacques ferma définitivement ses portes en 1973.

Les transformations vont se poursuivre avec, prochainement, la modification du théâtre qui se trouve également sur la place Pierre Gautier, en bibliothèque. Ainsi, se composera un ensemble voué au savoir et à la culture.
La rénovation de l’ancien hôpital met en valeur le bâtiment d’origine tout en apportant des éléments essentiels à la nouvelle fonction des lieux.
La médiathèque Simone Veil porte le nom de cette grande dame de la république en hommage à sa jeunesse à La Ciotat où elle y séjourna occasionnellement.

Petit à petit, nous avons vu ce bâtiment se métamorphoser. Tout en gardant une architecture ancienne, une modernité est influée par l’utilisation de la couleur, des matériaux surtout à l’intérieur qui en font un lieu contemporain.

Façade de la médiathèque

Façade de la médiathèque

Rue donnant accès à la médiathèque

Rue donnant accès à la médiathèque

Porte d'entrée

Porte d'entrée

Côté arrière du bâtiment où l'on voit le dôme

Côté arrière du bâtiment où l'on voit le dôme

Florian Pierrat 24/03/2014 10:16

Je trouve très intéressant que des collectivités locales rénovent et conservent notre patrimoine. Malheureusement, cela coûte cher et beaucoup de communes n'ont pas les moyens de rénover de vieux bâtiments.

Laurence 24/03/2014 10:53

Je suis tout à fait d'accord avec toi, dans le mesure du possible lorsque le bâtiment n'est pas en trop mauvais état dans des petites villes comme La Ciotat qui a un vieux centre, cela rajoute du cachet. Actuellement, ils restaurent l'ancien couvent en habitations et commerces mais le résultat est réussi et j'en parlerai une prochaine fois. C'était l'ancien collège...
Je te souhaite une bonne journée, gros bisous

Evelyne 24/03/2014 10:03

Les couleurs sont douces et j'aime bien l'ensemble sur la première photo mais ča me semble austère, je me trompe peut-être... il faut dire que la mienne est peut-être trop moderne, le bâtiment ne durera pas aussi longtemps et ça c'est moins cool... je t'embrasse, bonnes lectures et bons films en attendant les pièces de théâtre c'est chouette !

Laurence 24/03/2014 10:46

L'austérité du bâtiment est certainement dû au fait que le bâtiment d'origine était un lieu de charité chrétienne mais je pense que ses couleurs d'origine devaient être plus chaudes. Il doit avoir encore bien des années devant lui^^. Pour le théâtre, il me faudra parler du théâtre du Golfe (architecture contemporaine)... J'ai du mal de ne pas posséder les livres que je lis mais j'en prends de ce que je n'achèterai pas. Je te souhaite une bonne journée, bisous :o}