Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découverte de la nature

Découverte de la nature
Découverte de la nature

Un matin, je me suis réveillée autre. Le monde avait changé et tout me semblait si étranger. J’étais sur une terre connue et cependant, il y avait une différence. Dans la nuit, une transformation s’était opérée et je me sentais bizarre. Ce n’était pas une sensation désagréable, juste perturbante. Tout apparaissait identique mais à travers un verre grossissant… Et c’est dans cet état que j’ai parcouru la verte prairie presque à la rosée de l’aurore, pieds nus à moitié endormie…

Découverte de la nature

Je parcourais les hautes herbes à vol d’ailes, elles me chatouillaient les orteils. Ivre de ces nouvelles découvertes, je me laissais portée dans une euphorie déroutante. Me désaltérant des quelques gouttes posées là sur une herbe, je continuais ma course folle dans ce nouveau monde qui m’était présenté sous un nouvel angle…

Découverte de la nature
Découverte de la nature
Découverte de la nature
Découverte de la nature
Découverte de la nature
Découverte de la nature

Et, c’est épuisée de tout ce chamboulement que je m’allongeais sur le creux d’une branche de pommier fleuri sous lequel un parterre de pâquerettes formaient un tapis blanc comme neige.

Je me suis réveillée et un autre monde avait disparu…

Découverte de la nature

Marie-Thé 02/06/2013 17:35

Joli rève, joliment raconté ... bisous

Laurence 03/06/2013 07:25

Merci ma belle :) un rêve, éveillée. Gros bisous et belle journée :o}

Evelyne 28/05/2013 13:44

Eh bien moi je dis que tu as fait un joli rêve ! Marcher pieds-nus pour moi c'est l'été et je crois que cette année ça m'est arrivé... une fois
? Deux fois ? Bouh que c'est long ! J'adore tes parterres de fleurs. Je te fais des bisous Laurence, passe une douce journée, maussade ici aussi mais il y a une éclaircie le temps que je t'écris ces quelques mots. Bizzzzzzzzzz

Laurence 28/05/2013 20:22

Bon, va pour ne pas marcher pieds nus mais en même temps ce n'était pas un songe d'une nuit d'été^^ Pour une géante comme moi se prendre pour une liliputienne avec des ailes... Un couché de soleil légèrement lumineux, il s'est donné le mot pour donner une timide éclaircie avant de tirer sa révérence... Je lis le nouveau de Delacourt et c'est sympa. J'en parlerai car je m'amuse. Bisous, bonne soirée :o}