Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Printemps à Kyoto

Printemps à Kyoto
Printemps à Kyoto

Les cerisiers en fleur, une dernière bourrasque hivernale secouait les branches. Les pétales se répandaient, formant ainsi un tapis blanc… Printemps à Kyoto… Nom évocateur de tout l’art de vivre à la japonaise. Même sans rien dire, il se dégage déjà toute une poésie qui nous pousse tout doucement vers une délicatesse méditative. Est-ce le titre d’un roman où se mêleraient amour et tendresse ? Printemps à Kyoto… Un thé ? Une infusion de thé vert du Japon avec une pincée de cerise, de vanille et de pétale de tournesol. "Inspirée de la fleur éphémère du cerisier, cette délicate composition fruitée et onctueuse mêlée à la fraîcheur de thé vert est un ravissement pour les amateurs de finesse".

Et c’est dans cette ambiance que je souhaitais faire rentrer un peu de printemps de Kyoto chez moi. Le printemps à notre porte, après ces longueurs hivernales, me donne envie de couleurs tendres et d’arbres en fleur. Je m’imprégnais de ce tourbillon floral en profitant de la période du blanc pour acheter des draps de tendance asiatique. Rien de mieux que de s’y glisser et sentir ce parfum enivrant…

Printemps à Kyoto

Par hasard, je suis tombée sur une recette de biscuits au chocolat qui pourrait agrémenter les moments poétiques du thé. Je vous en livre la recette…

100 g de chocolat noir
160 g de farine
40 g de beurre
60 g de sucre
1 œuf
1 pincée de sel

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Hors du feu, ajouter le beurre en morceaux, le sucre et mélanger.
Puis, incorporer la farine tamisée, l’œuf et le sel.
Former une boule avec la pâte obtenue, placer au réfrigérateur pendant 30 min.
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte d’une épaisseur de 2 cm. A l’emporte pièces, découper des formes jusqu’à épuisement de la pâte.
Placer-les sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.
Mettre au four préchauffé à 200° C pendant 12 min.
Laisser refroidir.
Meilleur fait la veille.

Sablés au chocolat

Sablés au chocolat

C’est sur ces notes de fraîcheur et de gourmandise que je vous souhaite un joyeux printemps à Kyoto…

Printemps à Kyoto

Evelyne 02/03/2013 14:54

Superbement poétique et je suis sûre que tes palets chocolatés fondraient avec mon café... tu me nargues là tu me nargues.. j'ai photographié les premières fleurs de prunus hier, oui le printemps arrive mais aujourd'hui ici il a dit stop ! Ton article fait du bien et je m'en vais de ce clic sous un plaid bouquiner ^^ Gros bisous Laurence :)

Laurence 02/03/2013 17:36

C'est presque toujours dans mon lit que je lis :-). En ce moment, je suis avec "une femme aimée" de Andreï Makine... Là, je vais faire un article sur ma dernière lecture et j'ai vu que tu as également lu un livre de lui ces derniers temps, pour ne pas le nommer, Douglas Kennedy.
Oui, tu devrais essayer ces biscuits au chocolat avec ton café. Café/chocolat, judicieux mélange que j'affectionne... Je voulais mettre une photo d'un amandier en fleur pris l'année dernière chez mes parents mais impossible de la retrouver. Bonne lecture, gros bisous :o}