Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Patauger dans la gadoue... la gadoue...

Comme tout à chacun ne le sait pas forcément, j’étais allée une petite semaine dans la campagne du Gers. Par un beau temps de pluie, avec Aurélie, on décide d’aller se promener sur les « terres familiales ». Une partie étant un grand champ cultivé par un agriculteur du coin, à cette période de l’année, celui-ci se résume à une masse de gadoue due à la pluie et sans culture.

Nous voilà donc parties en expédition avec bottes et parkas. L’idée de départ était d’aller voir, dans les bois qui entourent le champ, si nous ne trouvions pas par hasard des champignons. Nous nous introduisons dans un sous-bois, sans succès. Puis, l’on continue à longer les terres boueuses faisant peser une tonne nos souliers.

Soudain, nous entendons des bruits de sabots. Tout de suite, on imagine un regroupement de chevreuils que nous avions eu l’occasion d’apercevoir préalablement. Dans une vigne jouxtant le champ, Aurélie voit un sanglier galopant de toutes ses forces, effrayé par les coups de fusils des chasseurs au loin. « C’est un sanglier ! » me crie-t-elle. Elle se retourne dans ma direction et ne me voit plus à ses côtés. J’avais pris mes jambes à mon cou et galopais de toutes mes forces à travers champ. Certains auront tout le loisir de m’imaginer, telle une déesse, la capuche au vent, les éclaboussures perlant sous mon passage dans une chevauchée disgracieuse faite de grandes enjambées. Plus elle me disait : « Ne cours pas tu vas attirer son attention » et plus je courrais.

Après un parcours de 100 m, au bas mot, je m’arrête et scrute le paysage. Etonnée ma fille me dit : « Mais Maman, pourquoi tu t’arrêtes ? ». Je lui réponds avec tout le fair-play* qui me caractérise. « Nous avons mis la distance, on est tranquille ». Ainsi, nous pouvions voir venir l’ennemi. Mal acquit celui qui ne sait pas mettre la distance.

Nous rentrâmes crottées de la tête aux pieds bredouille mais riche de sensations fortes sans se dire ; la prochaine fois on ira ailleurs, pour oublier ce ciel gris-bleu-gris et ces gouttes de pluie !

* « une conduite honnête dans un jeu, dans toutes circonstances… Le respect de l’adversaire, des règles, des décisions de l’arbitre… La loyauté, la maîtrise de soi et la dignité dans la victoire comme dans la défaite ».

La tour de La Motte

La tour de La Motte

Chemin de Bourdieu

Chemin de Bourdieu

Evelyne 08/11/2012 22:20

J'ai bien ri en t'imaginant et en plus tu plantes ta fille là mdr ^^ Pauvre Aurélie ! Qu'est-ce qui se passe dans le Gers ? C'est le deuxième article que je lis de cette région avec des sangliers affolés... oui bon d'accord... les chasseurs.. mais nous en Corse tout le monde il était coooool !!! Je te fais de gros bisous, passe une bonne fin de soirée.